LIVE RADIO

Actualités : Nationale

sss

Agriculture: Le syndicat appelle les candidats aux législatives à placer l’agriculture au coeur de leurs programmes électoraux

Le Syndicat des agriculteurs de Tunisie (SYNAGRI) a appelé, vendredi, les candidats aux législatives, « qu’ils soient de listes de partis, de coalition ou membres indépendants », à placer l’agriculture au cœur de leurs programmes électoraux et à « défendre le secteur au sein du prochain parlement ».
« Il y’a une absence de vision et de politique à long terme concernant le secteur agricole dans les programmes des partis politiques et une concentration sur d’autres secteurs tels que le tourisme, l’industrie et l’énergie », a fait valoir le président du SYNAGRI, Karim Daoud, lors d’une conférence de presse, vendredi, à Tunis.
Selon Daoud, le syndicat a déjà préparé une initiative concernant les attentes des agriculteurs et les propositions pour réformer le secteur.

Les agriculteurs appellent, dans le cadre e cette initiative, à instaurer un régime fiscal spécifique qui prend en considération les particularités du secteur, à créer une Banque Coopérative Agricole et à faciliter l’accès des agriculteurs à des crédits avec des taux d’intérêt préférentiels.

« Le prochain parlement devrait promulguer des lois au profit de l’agriculture et de la pêche à l’instar de la loi sur l’investissement et à accélérer l’adoption d’une loi régissant le statut d’agriculteur », estime le SYNAGRI, appelant à permettre exclusivement aux agriculteurs exerçant uniquement et directement des activités agricoles de profiter des avantages fiscaux.

Le syndicat appelle aussi à accélérer l’annulation des dettes des agriculteurs et à réduire, au sein de la Banque centrale de Tunisie (BCT), le taux d’intérêt de deux points pour qu’il soit « adapté à la réalité du secteur ».

Un appel a été aussi lancé par le syndicat des agriculteurs pour la révision du Code des hydrocarbures (en vigueur depuis 25 ans sans mise à jour) et la règlementation du secteur des volailles qui souffre de difficultés structurelles, selon le SYNAGRI.
Le premier responsable du SYNAGRI a rappelé « l’effondrement » de plusieurs filières agricoles dans celle des volailles et des laitages, estimant que la situation du secteur est plus que jamais « préoccupante » et que le syndicat bien qu’il soit une structure indépendante, « il pourrait soutenir les listes électorales qui proposent des politiques et des programmes spécifiques à l’agriculture et aux agriculteurs ».

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter