LIVE RADIO

Actualités : Culture

jcc aux prisons

Le bureau de l’OMCT en Tunisie déçue d’avoir été exclue des “JCC dans les prisons”

Le bureau de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) en Tunisie a, dans une déclaration publiée dimanche 30 octobre 2022, fait savoir qu’il a été informé, au point de départ à l’ouverture des ” JCC dans les prisons ” ne pas avoir l’autorisation de participer à l’événement et d’accéder aux différents lieux de projections prévus, faisant part de sa grande déception de son exclusion de la huitième édition de la section ” JCC dans les prisons ” qui, depuis son lancement, constitue une initiative porteuse d’espoir.

Depuis 2015, le bureau de l’OMCT en Tunisie, en partenariat avec les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) et le Comité général des prisons et de la rééducation (CGPR), organise les ” JCC dans les prisons “. Durant huit ans, les trois partenaires ont œuvré ensemble pour faciliter l’accès à la culture aux détenu-e-s et pour construire un lien entre monde carcéral et monde extérieur. Cette coopération se propage durant toute l’année pour faire participer les détenu-e-s aux actions culturelles dans les établissements pénitenciers. Des milliers des détenu-e-s ont en ainsi pu participer.

Comme chaque année, les JCC, le CGPR et l’OMCT ont invité les médias à une conférence de presse le 17 octobre 2022 pour annoncer la 8e édition ” JCC dans les prisons “.

7 projections cinématographiques sont prévues dont six dans trois établissements pénitenciers, en l’occurrence, la prison civile d’Oudhna, la prison civile de Monastir et la prison civile de Borj Erroumi.

Des projections destinées aux enfants dans les centres correctionnels auront lieu également dans la cité de la Culture en présence d’acteurs et de réalisateurs.

Les Longs métrages prévus pour cette édition des JCC dans les prisons sont : ” Sous les figues ” de Erige Sehiri, ” L’esclave ” de Abel IlehJawhari, ” La vie d’après ” d’Anis Djaad, ” Les gardiens des mondes ” de Leila Chaibi et ” 3000 Nuits ” de MaïMasri. Dans la catégorie des Courts Métrages, sept films sont programmés, à savoir, ” Palestine 87 ” de Bilel Khatib, ” Huit citoyens concernés ” de Lucien Bourjeily, ” Booby ” de Mahdi Basraoui, “Cai-Ber ” de Ahmed Adelsalem, ‘Spider-Man’ du Soudan ” de Phil Cox , ” Papa 21 ” de Hichem Ben Ammar et ” Peau de colle ” de Khaouther Ben Hania.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter