LIVE RADIO

Actualités : Monde

crash-avion

Crash du vol d’Air Algérie : l’hypothèse du givrage des sondes moteur

Dans ce scénario, les pilotes n’auraient pas eu conscience d’une perte de vitesse de l’appareil, avant son décrochage.

Le crash du vol d’Air Algérie le 24 juillet dernier va-t-il livrer ses secrets? L’enquête judiciaire, ouverte cinq jours après le drame, avance avec la nomination, le 19 septembre, d’un expert scientifique spécialisé dans la lecture des boîtes noires.

Le 24 juillet, à 1 h 47, le vol AH 5017 d’Air Algérie s’écrasait dans le nord du Mali, à 80 kilomètres au sud-est de Gossi. L’appareil, un MD 83 de la société McDonnell Douglas (rachetée en 1996 par Boeing), était exploité par la compagnie espagnole Swiftair. L’avion s’était littéralement désintégré en touchant le sol, causant la mort de 116 personnes dont 54 ressortissants français. Il avait décollé de Ouagadougou (Burkina Faso) pour Alger.

Les deux juges d’instruction, Raphaëlle Agenie-Fecamp, en charge notamment des investigations sur l’assassinat de la journaliste Camille Lepage en Centrafrique en mai dernier, et Sabine Kheris, qui instruit le dossier du crash du vol Rio-Paris, enquêtent pour «homicides involontaires par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement».

L’expert de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), nommé le 19 septembre, doit faire parler les deux boîtes noires de l’appareil. Une mission essentielle puisque l’une d’entre elles est jusqu’à présent inutilisable. Il s’agit du cockpit voice recorder (CVR), l’enregistreur des conversations de l’équipage. L’état du CVR pose la question de l’entretien de l’avion, loué par Air Algérie à Swiftair pour une durée de trois mois. Le contrat d’affrètement signé était ce que l’on appelle un «wet lease», … (Figaro.fr)

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter