LIVE RADIO

Actualités : Nationale

hamdi-algerie-libye

La crise libyenne au centre de la visite de Mongi Hamdi en Algérie

Le ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, a effectué les 5 et 6 novembre courant une visite de travail en Algérie. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la politique de concertation et de coordination entre la Tunisie et l’Algérie sur plusieurs questions d’intérêt commun, dont en premier lieu le renforcement de la coopération bilatérale et la résolution de la crise libyenne, indique vendredi un communiqué du MAE.
L’entretien qui a réuni, jeudi, Mongi Hamdi et le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a porté sur les relations tuniso-algériennes. Les deux responsables se sont félicités à cette occasion du niveau excellent des relations établies entre les deux pays.
Le Premier ministre algérien a affirmé la disposition de son pays à continuer à coopérer avec la Tunisie et à l’appuyer dans tous les domaines, soulignant la détermination à développer davantage le partenariat tuniso-algérien. Les deux ministres ont échangé les points de vue sur les derniers développements de la situation dans la région notamment en Libye.
Mongi Hamdi s’est également entretenu avec son homologue algérien Ramtane Lamamra. La réunion a porté sur les relations bilatérales, qualifiées « d’exemplaires et stratégiques » outre les dossiers d’intérêt commun dont en premier lieu le dossier libyen.   Le ministre des Affaires étrangères a souligné l’appui de la Tunisie à l’initiative algérienne appelant à l’instauration d’un dialogue national en vue de trouver une solution pacifique à la crise libyenne, se félicitant de la convergence des vues entre la Tunisie et l’Algérie à ce sujet et leur attachement au dialogue, seule issue à cette crise.
Mongi Hamdi a eu également un entretien avec le ministre délégué chargé des affaires africaines et maghrébines au gouvernement algérien, Abdelkader Messahel.

La réunion a porté sur la situation en Libye notamment après la décision de la Cour suprême libyenne de dissoudre le nouveau Parlement issu des dernières élections législatives.
Les deux parties ont évoqué les conséquences de la crise libyenne et les menaces terroristes qu’elles constituent pour les pays voisins, se félicitant de la coopération sécuritaire et militaire établie entre les deux pays pour la lutte contre le terrorisme. (TAP)

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter