LIVE RADIO

Actualités : Monde

220405-ROB-Elon-Musk-Twitter-jg-af752e

Elon Musk rachète Twitter : ce qu’il veut changer sur la plateforme

Le réseau social à l’oiseau bleu porte désormais la griffe d’Elon Musk. La plateforme a annoncé son rachat par le magnat de la technologie. Mi-avril, le directeur général de Tesla et fondateur du groupe aérospatial SpaceX s’est dit prêt à débourser 41,39 milliards de dollars (37,9 milliards d’euros) pour le rachat de Twitter, dont il est déjà le premier actionnaire, à hauteur de 9,2%.

Le réseau social « ne prospérera pas ni ne remplira sa mission sociétale [de liberté d’expression] dans sa forme actuelle », avait alors déclaré le milliardaire, dans une lettre adressée au conseil d’administration du groupe et rendu public le 14 avril. L’entreprise doit, écrit Elon Musk, « être transformée en société privée », autrement dit non cotée en Bourse. « Twitter a un potentiel extraordinaire. Je vais le débloquer », a-t-il promis. Le magnat de la technologie entend en effet apporter un nouveau souffle à la plateforme. Petit tour d’horizon des nouveautés qui pourraient, en cas d’accord, faire leur apparition prochainement.

Moins de modération, plus de liberté d’expression
Au cours des dernières semaines, Elon Musk a très largement communiqué sur les nouveautés qu’il souhaite mettre en place pour améliorer l’expérience des utilisateurs sur la plateforme. À commencer par un sujet brûlant, la politique de modération, qu’il juge inadapté. « En cas de doute, laissons le tweet exister », prêche le milliardaire, au sujet des messages à caractère haineux ou violent.

En dépit de ses efforts, la plateforme peine à faire respecter ses conditions d’utilisation, ce qui conduit régulièrement à des polémiques. Aux « interdictions permanentes », Elon Musk dit préférer des « temps d’arrêt ». Une déclaration qui fait écho à la décision de la plateforme de bannir, définitivement, le compte personnel de certaines personnalités ne respectant les règles, à l’instar de l’ancien président américain Donald Trump.

L’introduction d’un bouton pour modifier un tweet
Au début du mois d’avril, dans la foulée de son entrée au capital du groupe, Elon Musk avait sondé les utilisateurs de la plateforme concernant l’introduction d’un bouton permettant de modifier un tweet après sa publication. Environ 4,4 millions d’utilisateurs ont voté et le oui l’a emporté très largement, 73% d’entre eux se déclarant en faveur du déploiement de cette fonctionnalité. Coïncidence ou pas, le réseau social a annoncé dès lendemain qu’il travaillait depuis un an sur une option permettent de modifier un tweet, en cas de faute d’orthographe ou d’erreur.

L’introduction du fameux bouton « édit » est un vieux débat sur la plateforme. Même Kim Kardashian l’avait réclamé en personne à Jack Dorsey, avançant même avoir été entendue. En janvier 2020, le cofondateur de Twitter, Jack Dorsey, avait pourtant déclaré au média américain Wired qu’il ne céderait pas à l’ajout d’un bouton d’édition du message. Car cela pourrait être, disait-il, utilisé pour tromper les lecteurs et faire de la désinformation. Les plus de 300 millions d’utilisateurs de Twitter n’arriveront donc pas à faire fléchir Jack Dorsey aussi facilement

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter