LIVE RADIO

Actualités : Culture

cache_660x660_Analog_medium_17659905_7656732_08072024

Le Festival international de Carthage dévoile la programmation de sa 60ème édition

Le Festival international de Carthage se tient cette année dans une 58ème édition qui fête 60 années de son existence (deux éditions annulées: en 1982 suite au drame de Sabra et Chatila et en 2020 l’épidémie mondiale du covid) et ce, du 18 juillet au 17 août 2024 avec au programme 18 soirées aux couleurs et sonorités de 10 pays (Tunisie, Maroc, Egypte, Syrie, Liban, Irak, Sénégal, Grande Bretagne, Espagne et les Caraibes) ainsi qu’une variété de genres et styles musicaux : musique tunisienne, orientale, reggae, flamenco, rythmes africains, musiques du monde.
La programmation et les couleurs de la 58ème édition ont été dévoilées par le comité directeur présidé par Kamel Ferjani lors d’une conférence de presse organisée lundi en fin d’après midi aux Villas Romaines de Carthage.

En chiffres, 7 soirées tunisiennes, 6 soirées arabes, 5 soirées du monde, avec 6 spectacles d’arts de la scène (cirque de glace, théâtre, chorégraphie, opéra et comédie musicale) et 11 spectacles étrangers inédits spécialement pour le Festival international de Carthage. Près de 5000 spectateurs des quartiers populaires du district du grand Tunis seront invités et ce, conformément à la responsabilité sociétale du festival.
Pour cette édition, plusieurs retrouvailles avec la scène mythique de Carthage et les fans : Après 19 ans d’absence, la dernière fois en 2005 (41ème édition) dans une soirée avec George Wassouf, la chanteuse tunisienne Najet Attia fera son retour avec « Sayidati ». En tête d’affiche également « le César de la chanson arabe »", Kadhem Essaher qui revient après 6 ans (2018, 54ème édition ), la star libanaise Wael Kfouri après 9 ans (2015, 51ème édition) et la voix syrienne de renom Assala Nasri après 30 ans depuis sa première montée sur la scène de Carthage en 1994 lors de la 30ème édition du FIC.

En têtes d’affiche figurent de la Tunisie Lotfi Bouchnaq à la soirée d’ouverture, Zied Gharsa, Mohamed Ali Kammoun dans une nouvelle comédie musicale « Nawbet Gharam » et du monde arabe l’on retrouve Hamza Namira, Amel Maher et l’artiste prodige marocain, auteur de la « Chorale c’est vous » Boudchart sans oublier la présence du continent africain du sénégalais Youssou N’dour. L’Espagne sera présente par la reine du Flamenco Sara Baras et les Caraïbes par les compagnons mythiques de Bob Marley « The Wailers ».

La programmation du théâtre se limite à une seule pièce en l’occurrence le one woman show « Big Bossa » de Wajiha Jendoubi. Les festivaliers auront rendez-vous par ailleurs avec deux grands spectacles d’arts de la scène en l’occurrence « Cirque sur glace » (Cindrella) de la Grande Bretagne et l’opéra « Carmen » une grande production du Théâtre de l’opéra de Tunis.
« Angham fi dhekra 3 : Après le succès enregistré durant deux éditions de suite, le FIC entend focaliser le halo des projecteurs, pour la troisième fois, sur un nouveau groupe de quatre artistes tunisiens, soit un parolier, un compositeur, un chanteur et un musicien, qui ont marqué la scène musicale en Tunisie. Pour cette édition le concert est dédié au parolier Habib Mahnouch, au compositeur Naceur Sammoud, au chanteur Chedli Hajji et au luthiste Ridha Chmak.
« Le Festival international de Carthage, 60 ans de Bonheur sur Scène » est l’intitulé d’un livre de référence grand format qui retrace six décennies de mémoire et d’histoire ayant jalonné ce festival, publié à l’occasion de la célébration du soixantième anniversaire du FIC dont la toute première soirée de la première édition (7 soirées danse, théâtre, musique et folklore) a été organisée le 26 juin 1964 (spectacle tunisien de danse assuré par la Troupe nationale Folklorique) et pris fin le 4 juillet avec une pièce shakespearienne « Antoine et Cléopatre » dans une adaptation du dramaturge belge Georges Sion. Une exposition rétrospective sur les meilleurs moments des 57 éditions passées ornera les différentes allées de passage des festivaliers qui viendront investir le Théâtre romain de Carthage pour assister aux 18 soirées qui débutent à 22H00 et dont ci-après le programme complet:

18 juillet : Lotfi Bouchnaq avec « Ayech Leghnayeti » dans une soirée hommage à 50 ans de sa carrière artistique
19 juillet : Wael Kfoury (Liban)
21 juillet : Opéra « Carmen » du Théâtre de l’opéra de Tunis
23 juillet : Concert « Vuela » avec Sara Baras, la Reine du Flamenco (Espagne)
25 juillet : Zied Gharsa
27 juillet : Hamza Namira (Egypte)
28 juillet : le groupe reggae « The Wailers », les compagnons mythiques de Bob Marley (Caraïbes)
31 juillet : one woman show « Big Bossa» de Wajiha Jendoubi
1r aout : « La chorale…c’est vous » avec le chef d’orchestre et compositeur Boudchart (Maroc)
03 aout : Kadhem Saher (Irak)
06 août : Cirque sur glace (Cinderella-Grande Bretagne)
07 aout : Cirque sur glace (Cinderella-Grande Bretagne)
10 aout : Amel Maher (Egypte)
12 aout : spectacle « Nawbet Gharam » de Mohamed Ali Kammoun
13 aout : Najet Attia signe son retour avec « Sayidati » dans une soirée spéciale à l’occasion de la fête nationale de la femme
14 aout : « Spectacle « Angham fi dhekira 3 »
15 aout : Musique africaine avec Youssou N’dour (Sénégal)
17 aout : Assala Nasri (Syrie)

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

guide le l electeur

voix d'or

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Newsletter