LIVE RADIO

Actualités : Culture

Festival international du cinéma d’Al Qods

Festival international du cinéma d’Al Qods : Deux films tunisiens primés

La Mention spéciale du Jury de la 5ème édition du Festival international du cinéma d’Al Qods est revenu à deux documentaires tunisiens, « Non.Oui » long-métrage de Mahmoud Jemni et « Anna Hout », court-métrage de Haythem Mghirbi.
Le Festival international du cinéma d’Al Qods (Jerusalem International Film Festival – FIFF) est un rendez-vous annuel organisé du 29 novembre au 06 décembre dans la bande de Gaza (Palestine), depuis sa création en 2009.

« Non.Oui » raconte l’histoire d’une jeune diplômée noire originaire de Gabès, ville du sud-est tunisien, qui rentre au pays déterminée à mettre son savoir-faire en matière de communication au profit de la patrie.

Le film suit également d’autres protagonistes de tout âge, génération et niveau social ainsi qu’une élue du peuple, une représentante d’association, un sociologue et un psychiatre.

Ce documentaire traite de la question du racisme sur les plans historique, géographique, économique, culturel, psychologique et social.

Mahmoud Jemni a été assistant du réalisateur français René Vautier sur les documentaires « Avoir vingt ans dans les Aurès » et « La folle de Toujane ». Il a réalisé trois courts-métrages avec des jeunes âgés de 11 à 12 ans. Il a également suivi la coordination et produit des courts-métrages réalisés par des adolescents.

Il a à son actif les documentaires « Coloquinte » (2012), « Warda, la passion de la vie » (2015) et « Non.Oui » (2020).

« Non.Oui » avait auparavant remporté le prix du public au Festival cinématographique international, Vues d’Afrique, à Montréal (Canada), organisé en ligne au mois d’avril 2020.

Ce film a été également sélectionné dans des festivals comme le Montréal International Black film (Fifbm, 23 septembre-4 octobre), le Festival cinéma méditerranéen de Bruxelles, CinemaMed (26 novembre-5 décembre) et le Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen (PriMed, 28 novembre-5 décembre).

« Anna Hout » est un documentaire qui se penche sur la pollution de la plage de Béni Khiar (Nabeul) et ses conséquences. Ce film traite la complexité et la perniciosité de tout un système d’exploitation de la mer dont les victimes ne sont pas seulement les humains mais également l’écosystème.

« Anna Hout » a été sélectionné, en 2018, aux Rencontres internationales du film anti-corruption. Il est lauréat d’un prix décerné par l’Association de la protection de l’environnement à Ksibet Mediouni (Monastir) et un second prix de la manifestation « Insat Célèbre le Cinéma (ICC), en 2019.

Ce court-métrage de 21 mn est une production de 2017. Son réalisateur Haythem Mghirbi est un jeune diplômé en art et communication. Il est enseignant et artiste multidisciplinaire en art visuel.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter