LIVE RADIO

Actualités : Nationale

agok

Fête de l’Indépendance : Les partis politiques appellent à consolider les acquis de la Tunisie

Des partis politiques ont exprimé, dans des déclarations distinctes à l’occasion du 63e anniversaire de la fête de l’Indépendance, leur fierté des acquis accomplis en Tunisie, grâce aux sacrifices consentis par les martyrs de la patrie. Ils ont appelé à renforcer ces acquis et à tout mettre en œuvre pour surmonter les difficultés économiques et sociales auxquelles le pays fait face.

Le mouvement Ennahdha estime que la réalisation des objectifs de la révolution de la dignité et de la liberté constitue la consécration suprême de l’indépendance nationale. En huit ans, La Tunisie est parvenue à asseoir les fondements de la démocratie et à avorter les projets basés sur les conflits identitaires et les complots des terroristes, note Ennahdha dans sa déclaration, se félicitant des efforts déployés par le pays pour réussir plus d’une échéance électorale depuis 2011.

Et d’ajouter que les difficultés économiques et sociales que vit le pays commandent la conjugaison des efforts de tous, en plaçant l’intérêt suprême de la patrie au dessus de toute autre considération. Le parti met l’accent sur la nécessité d’éviter les tiraillements politiques et les conflits montés de toute pièce ainsi que les projets entrainant un effet d’exclusion. Il appelle à œuvrer, de concert, pour faire réussir les élections législatives et présidentielle de 2019 dans un climat d’émulation loyale, au service de la Tunisie et de son peuple.

De son côté, l’Initiative destourienne démocratique a indiqué que la fête de l’Indépendance constitue l’occasion de resserrer les forces, de faire preuve de responsabilité, de comprendre le vrai sens des libertés et de consacrer le respect de la loi tout en s’imprégnant de la culture du labeur.

Le contexte difficile que vit le pays commande de se défaire de son égoïsme et d’éviter les intérêts étriqués, en adoptant la voie du dialogue et de la concertation sans aucune exclusion, selon la même source.

L’édification de la Tunisie de demain nécessite de hâter la réalisation des réformes fondamentales dans divers domaines, les secteurs de l’éducation et de la santé tout particulièrement, préconise le parti qui souligne, par ailleurs, le besoin d’adapter les lois aux profondes mutations opérées dans la société tunisienne et dans le monde en général.

“Tahya Tounès” s’est dit, pour sa part, persuadé que la Tunisie continue son processus d’édification tout en faisant face à la corruption et en défiant les forces qui tirent vers le bas, par fidélité aux pionniers du mouvement national.

Le parti Ettakatol (Forum démocratique pour le travail et les libertés) a affirmé, dans sa déclaration, qu’il continue à militer pour rétablir la souveraineté de la Tunisie et de son peuple sur les ressources naturelles nationales et à s’opposer aux contrats de pillage des richesses.

Le parti a exprimé son engagement à œuvrer à la promotion de l’économie nationale, à défendre les catégories vulnérables, à consacrer la justice sociale et à proposer des solutions sérieuses et réalistes aux crises politique, économique, sociale, éducative et médico-sanitaire.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter