LIVE RADIO

Actualités : Monde

virginia-beach-m

Une fusillade en Virginie fait au moins 12 morts

Un employé municipal a tiré, vendredi, « à l’aveugle », dans un bâtiment de la ville de Virginia Beach, dans l’État de Virginie, faisant au moins douze morts. L’homme, dont les motivations restent inconnues, a été abattu par la police. Un employé municipal d’une station balnéaire de la côte est américaine a ouvert le feu, vendredi 31 mai, dans un bâtiment de la ville, faisant au moins 12 morts, avant d’être lui-même abattu par la police. Cette énième fusillade, dans un pays marqué par la violence des armes à feu, s’est produite à Virginia Beach, une ville de 450 000 habitants située dans l’État de Virginie et à environ 300 kilomètres au sud de la capitale fédérale, Washington.

Le bilan, auparavant de 11 morts, a été revu à la hausse après le décès d’une victime qui « a succombé à ses blessures sur le chemin de l’hôpital », selon le chef de la police de Virginia Beach, James Cervera. Quatre autres personnes blessées sont soignées dans les hôpitaux de la région et d’autres auraient pu s’y rendre par leurs propres moyens, a précisé le responsable policier.

Les motivations du tireur sont, pour l’heure, inconnues. Une enquête a été ouverte. Selon le correspondant de France 24 sur place, Matthieu Mabin, « toutes les victimes étaient des personnes travaillant au service de la ville ».

Un « long échange de coups de feu »

Le suspect, un « employé de longue date », est entré vendredi, peu après 16h, dans le bâtiment et a commencé « immédiatement à tirer à l’aveugle sur toutes les victimes », a raconté le chef de la police. Repérant l’étage du bâtiment où se trouvait le tireur par le bruit du sifflement des balles, les policiers sont intervenus.

« C’était un long échange de coups de feu entre ces quatre policiers et le suspect. » Touché, le tireur a succombé à ses blessures. James Cervera a précisé qu’un policier avait été « sauvé » par son gilet pare-balles. Sur place, les policiers ont retrouvé un pistolet avec de nombreux chargeurs vidés. Les lieux de la fusillade s’apparentent à une « zone de guerre », a estimé James Cervera.

« C’est un jour atroce »

Le président Trump a été informé de la tragédie, a fait savoir la Maison Blanche. « C’est un jour atroce », a déclaré le gouverneur de l’État de Virginie, Ralph Northam, qui est arrivé sur place. Bobby Dyer, le maire de cette station balnéaire qui abrite également une importante base de la marine militaire américaine, a parlé devant les journalistes « du jour le plus catastrophique de l’histoire de Virginia Beach ».

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter