LIVE RADIO

Actualités : Nationale

egalite

Les imams et Oulémas s’opposent l’initiative du Président de la République

Le discours du président Béji Caïd Essebsi à l’occasion de la fête de la Femme continue de susciter la polémique. Les associations des imams et des Ulimas tunisiens ont tenu une conférence de presse conjointe ce matin pour exprimer leur opposition au discours du chef de l’état, le jugeant contraire à la charia islamique.

Selon Abdelghani Sabri, secrétaire général adjoint de l’association des imams pour la modération et la lutte contre l’extrémisme, le sujet de l’égalité de l’héritage est une ligne rouge à ne pas franchir.

|

Concernant la question du mariage d’une musulmane avec un non musulman, Abdelghani Sabri évoque l’existence d’un texte coranique clair l’interdisant, et rejette le projet tout entier.

|

Si le débat paraît très sensible parmi les religieux, le mufti de la République Othmane Battikh soutient le projet du chef de l’état, Abdelghani Sabri réplique.

|

Le discours du président de la République a trouvé des échos jusqu’au Caire, où la mosquée D’Al Azhar a exprimé son opposition au discours de Béji Caïd Essebsi, les associations des imams et des Ulémas appellent la mosquée Égyptienne à s’occuper plutôt de ses propres affaires, et réclament la création d’une institution religieuse en Tunisie.

|

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter