LIVE RADIO

Actualités : Sport

Bounedjah1

L’Etoile du Sahel ne disputera pas le prochain match face au CS hammam-lif

Ridha Charfeddine, président de l’ES Sahel, a annoncé lors d’un point de presse, tenu vendredi soir, que son équipe ne disputera pas le match comptant pour la 20e journée du championnat de Ligue 1, prévu dimanche à Hammam-lif, nouveau rebondissement dans l’affaire des incidents ayant émaillé le match du dauphin face à EGS Gafsa (0-0), disputé samedi dernier.
« Nous allons boycotter le match de dimanche à Hammam-lif pour protester contre l’organisation sportive corrompue et l’injustice arbitrale flagrante dont on a été victime », a-t-il souligné.
Il a ajouté que cette décision « est une première action de protestation, mais l’ES Sahel pourrait disputer le reste des rencontres avec les réservistes ou l’équipe espoirs si des développements positifs ne se produiront pas d’ici là ».
Charfeddine a affirmé que « l’Etoile du Sahel « est prête à assumer les sanctions attendues suit à son boycott du prochain match, à savoir le point à soustraire de son total selon les règlements en vigueur ».
« Nous avons décidé de nous disqualifier nous-mêmes dans la course pour le championnat après s’être rendu compte qu’il y a une intention claire d’accorder le titre à un club précis », a-t-il ajouté, faisant état de « l’appui d’autres clubs ».
Le dirigeant étoilé s’est prononcé pour « la dissolution de la Direction Nationale d’Arbitrage, la promotion des jeunes arbitres honnêtes et l’amélioration de leur situation matérielle ».
Il a appelé, d’autre part, à la mise en place d’une « structure d’arbitrage indépendante au plan financier et administratif afin qu’elle ne puisse pas être soumise aux dictas et s’acquitter de sa tâche dans les meilleures conditions, loin de toute pression ».
Le président de l’ES Sahel a demandé également au parquet d’ouvrir une enquête sur les enregistrements audio publiés sur les réseaux sociaux portant sur des cas de corruption du football tunisien.
Au sujet des sanctions prises par la Ligue Nationale à l’encontre de l’ES Sahel, infligeant notamment 5 matchs de suspension à son buteur Bagdhad Bounedjah, Charfeddine a les condamnés et annoncé que son club fera appel.
Avant la conférence de presse, un groupe de fanatiques du club sahélien ont agressé le caméraman de la télévision tunisienne couvrant l’évènement et brisé un caméra. Blessé aux lèvres, Naceur Letaif a dd être hospitalisé dans un établissement de la ville.
Le point de presse du dirigeant étoilé intervient après les incidents qui ont émaillé la fin du match ES Sahel-EGS Gafsa Plusieurs responsables de l’ES Sahel avaient protesté avec véhémence après l’annulation du but inscrit par Alya Brigui à la72, estimant qu’il était bien valide alors que le directeur sportif Hussein Jenaih a menacé de retirer son équipe de la
compétition en raison « des injustices arbitrales à répétition qu’elle endure ».
Selon la feuille du match de l’arbitre, le responsable étoilé a agressé l’arbitre assistant Kamel Abdelmoumen.
Vendredi, la Ligue Nationale de Football Professionnel (LNFP) a pris des sanctions sévères à l’encontre de l’Etoile. L’attaquant algérien Baghdad Bounedjah a écopé de 5 matchs de suspension et le directeur sportif du club, Hussein Jenaih, de 24 mois
d’interdiction de banc. Au terme de la 19e journée, l’écart a été porté de 2 à 4 pointsentre le dauphin étoilé et le C.Africain, leader, qui s’estimposé mercredi à Djerba devant la lanterne rouge (2-1), rappelle-t-on.(TAP)

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter