LIVE RADIO

Actualités : Elections 2014

marzouki-passation

La passation de pouvoirs aura lieu mardi

Le président de la République sortant, Moncef Marzouki, s’est dit compréhensif de la colère qui s’est emparé de plusieurs régions du sud du pays tout en condamnant les atteintes aux institutions de l’État.

Le président a également exprimé son tiraillement face aux dépassements enregistrés lors du second tour de l’élection.

« Je suis entre le marteau et l’enclume » a affirmé le président sortant « car si je décide de déposer les recours, j’entraverai la transition alors que ma seule préoccupation est la stabilité ». Néanmoins, il a estimé qu’il serait injuste de l’outrepasser et de faire l’impasse sur ces infractions.

« La solution serait d’accélérer la passation qui aura lieu mardi prochain », a indiqué le président sortant soulignant qu’il ne déposera pas de recours auprès du tribunal administratif mais portera plainte auprès de la justice.

Il a, par ailleurs, lancé un appel à l’accalmie enjoignant les habitants de Kebili à mettre fin aux protestations.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter