LIVE RADIO

Actualités : Nationale

FB_IMG_1634224524341

Protestation contre les agressions visant les journalistes

Un rassemblement de protestation a été observé jeudi 14 octobre devant le siège du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) à Tunis, pour dénoncer la recrudescence des agressions à l’encontre des journalistes.

Le rassemblement a été organisé à l’appel du SNJT face à la campagne de diabolisation et d’hostilité menée contre les journalistes, dont récemment la grave agression des équipes de la Télévision nationale, de journalistes et de photojournalistes, dimanche dernier, lors de la marche anti -Saïed à Tunis.

Les journalistes présents au rassemblement de ce jeudi ont brandi des pancartes appelant au respect de la neutralité et de l’objectivité du travail journalistique ainsi que de la liberté de la presse. Ils ont exprimé le rejet de toute tentative d’intimidation et d’instrumentalisation des journalistes par une partie quelconque.

Le président du SNJT, Yassine Jelassi, a déclaré à l’agence TAP que ce rassemblement vient exprimer ” la colère et le rejet des agressions sauvages des journalistes pendant l’exercice de leurs fonctions par des parties qui ne croient pas en la liberté du travail journalistique “.

Il a mis l’accent sur l’importance de la solidarité entre journalistes et structures professionnelles afin de faire face à ces pratiques.

Il a, en outre, réitéré l’appel aux journalistes de se retirer de tout site ou événement où des consœurs et des confrères sont agressés, et à boycotter tout individu ou partie responsable d’agressions dans les programmes et entretiens de médiatiques.

Amira Mohamed, vice-présidente du syndicat, a affirmé pour sa part que les agressions répétées contre les journalistes ces derniers temps évoquent un retour à la violence exercée à leur encontre après 2011 sous la troïka.

Elle a souligné que ces violences ” rappellent les scènes de lynchage public, à l’instar de ce qu’a subi feu Lotfi Nagdh. ”

Elle a appelé le ministère public à intervenir spontanément sur les agressions de journalistes, et les autorités judiciaires à juger rapidement les auteurs d’agressions, ajoutant que le syndicat demandera de visionner les vidéos des dernières agressions des journalistes de la Télévision nationale pour identifier et poursuivre les agresseurs.

Le Secrétaire général de la Fédération générale de l’Information (UGTT) Mohamed Saïdi a fait remarquer que ” les parties qui ont agressé les équipes de la Télévision tunisienne ainsi que des journalistes et des photojournalistes, dimanche, sont connues pour leur hostilité aux journalistes et à la liberté de la presse et pour leur rejet du travail médiatique professionnel, neutre et objectif.”

Samir Bouaziz, membre de l’organisation Reporters sans frontières -bureau de Tunis, a insisté sur le rôle de l’Etat ” qui est le premier responsable de la protection des journalistes à travers la mise en place d’une politique et d’une législation claires en la matière “.

Plusieurs rassemblements de protestation ont également été observés dans les sièges régionaux du Snjt.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter