LIVE RADIO

Actualités : Sport

super

Supercoupe de Tunisie : L’US Monastir s’offre le sacre aux dépens de l’Espérance par tirs au but

L’Union sportive monastrienne s’est offerte sa première supercoupe de Tunisie en battant l’Espérance sportive de Tunis aux tires au but 5-3 (1-1 au terme du temps réglementaire), samedi sur la pelouse du stade de Radès.

Mohamed Ali Ben Romdhane a ouvert le score pour les sang et or dès la 4e, avant que Houssem Teka n’égalise à la 31e.

Les coéquipiers du capitaine Khalil Chammam, ratent ainsi l’occasion de rafler une 6e surpercoupe, la 4e d’affilée, en cédant ce titre à des usémistes qui parviennent à ajouter la supercoupe à la coupe de Tunisie.

S’agissant du match, en première période, les deux équipes qui comptent parmi les sérieux prétendants au titre de champion de Tunisie cette saison, avaient d’emblée lancé la couleur.

Les deux formations semblaient toutes deux déterminées à aborder la nouvelle saison par un sacre.
Ce sont les fils de la capitale du Ribat qui lançait les premiers les hostilités dès la première minute de jeu, mais la défense espérantiste s’interposait.

Les sangs et or ripostaient dans la minute par une frappe de Hamdou El Houni qui ne trouvait pas le chemin des filets.
Pris par la frayeur de la première manoeuvre esémiste, les protégés du nouveaux coach espérantiste, Radhi Jaidi se mettaient en mode attaque acharnée et parvenaient dès la 4e à ouvrir le score par celui qui fera office de métronome de l’équipe cette année, à savoir, Mohamed Ali Ben Romdhane.

Après ce but, le jeu se concentrait en milieu de terrain et les deux formations semblaient peiner à se déjouer du dispositif tactique de l’adversaire.

A la demi-heure de jeu, la pression exerçait par les usémistes montait d’un cran. Youssef Abdelli pressait sur le défenseur Abdelkader Badrabe, le poussant à la faute pour récupérer un ballon qu’il remettait rapidement à Houssem Teka. Ce dernier, bien placé, n’hésitait par à enclencher une frappe écrasée mais forte des 18 mètres qui trompait les gardien espérantiste Moez Ben Cherifia.

L’égalisation faisait alors tomber la pression des deux côtés pour un dernier quart d’heure qui aura été équilibré, à l’image des différents actes de cette première période.

En seconde période, on reprenait les mêmes, même si les deux coachs auraient certainement à un moment donné le besoin de jouer d’autres cartes pour faire la différence. Et les deux fins tacticiens tunisiens ne manquaient pas d’options au vu de l’effectif dont ils disposent.

Finalement, cette deuxième mi-temps aura manqué d’intensité par rapport à la première moitié du match et failli aux attentes.

En dernier recours et alors que l’on s’acheminait vers la séance des tirs aux buts, Jaidi lançait Ben Choug à la place de Gbo et Farouk Ben Mustapha dans les cages à la place de Ben Cherifia.

Les trois minutes de temps additionnels ne changeaient rien à la donne.

Les tirs au but donnaient raison aux usémistes qui réalisaient un sans faute pour s’imposer (5-3).

Formations des deux équipes:

Espérance de Tunis: Moez Ben Cherifia (Farouk Ben Mustapha-90e), Mohamed Amine Meskini, Abdelkader Badrane, Khalil Chammam, Mohamed Amine Ben Hamida, Ghailane Chaalali, Cedrik Gbo (Fedi Ben Choug-91e, Mohamed Ali Ben Romdhane, Hamdou El Houni, Rached Arfaoui, Anayo Iwuala (Alaeddine Marzouki 76e).

US Monastirienne: Bechir Ben Said, Fahmi Ben Romdhane (Hichem Baccar-85e), Ameur Omrani, Osmane Watara, Hakim Tka (Roger Aoulo – 72e), Hamza Jelassi, Houssem Tka, Youssoufo Omaro, Idris Mhirssi (Abdelkarim Amokrane-85e), Youssef Abdelli, Zied Aloui.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter