LIVE RADIO

Actualités : Nationale

lait

Tunisie : Pas de suspension, de collecte et d’industrialisation du lait

Les professionnels du secteur laitier se sont ravisés, mardi 16 avril 2019, après avoir menacé d’arrêter la production, la collecte et l’industrialisation du lait et de boycotter l’approvisionnement des marchés, du 18 au 20 avril 2019, à la suite de négociations avec le gouvernement.

Ces négociations vont se poursuivre en vue d’élaborer une charte garantissant les intérêts et les droits de toutes les parties et aussi la pérennité de la filière. Ils (les professionnels) prévoient, toutefois, une grève après 10 jours (à compter d’aujourd’hui), s’ils ne parviennent pas à une solution acceptable.

L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) ont précisé, dans un communique conjoint, que la grève sera observée dans 10 jours à partir d’aujourd’hui.

Les quantités collectées, le 13 avril 2019, auprès des centrales de production du lait destiné à la consommation s’élèvent à 2 millions de litres, d’après le bulletin de suivi journalier de la filière laitière, du Groupement interprofessionnel des viandes rouges et du lait).
Les ventes du lait stérilisé ont dépassé 1,9 million de litres et les quantités stockées de lait ont atteint, le 13 avril 2019, 29,2 millions de litres, selon la même source.

Pour mémoire, le SYNAGRI avait contesté, le 11 avril 2019, la décision prise par l’UTICA (producteurs, collecteurs et industriels du lait ) et l’UTAP d’arrêter totalement, la production, la collecte, l’industrialisation et la distribution du lait et des produits dérivés, qualifiant cette décision d”‘injuste” pour les éleveurs de bovins.

Il avait même demandé au gouvernement “d’intervenir immédiatement, pour arrêter l’importation anarchique des viandes ovines et bovines, car les producteurs sont capables de couvrir les besoins du marché local”, soulignant que “la mauvaise gouvernance est perceptible dans le système laitier, avec la programmation de l’importation du lait à 2 mille millimes/le litre (en devises), alors qu’une subvention du lait produit localement de 250 millimes est refusée”.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter