LIVE RADIO

Actualités : Nationale

habib-essid-chef-du-gouvernement

Habib Essid entame de nouvelles concertations sur la formation du gouvernement

Le chef du gouvernement désigné, Habib Essid, a entamé, lundi, de nouvelles concertions sur la formation du gouvernement. Il a rencontré des représentants d’Ennahdha, d’Afek Tounes et du Front populaire.

Ce second tour de pourparlers intervient après l’annonce, par la plupart des partis politiques représentés au parlement, de leur intention de ne pas accorder la confiance au gouvernement dans sa forme présentée, vendredi dernier.

Le porte-parole du FP, Hamma Hammami, a indiqué dans une déclaration aux médias, que le chef du gouvernement désigné a montré une volonté d’élargir la composition du gouvernement et d’y apporter des changements.

Il a ajouté que la formation du gouvernement telle que présentée par Essid a confirmé le bien-fondé des réserves émises par le FP, qualifiant cette formation de fragile, dont certains membres font l’objet de suspicions.

L’objection faite par le FP concernant cette formation est politique par essence, a-t-il dit. Pour sa part, le dirigeant d’Afek Tounes, Riadh Mouakhar, a déclaré à l’agence Tap, que la rencontre de son parti avec le chef du gouvernement désigné a été « très positive ».

Il a indiqué que Habib Essid a proposé à Afek Tounes plusieurs points, sans en dire davantage. Il s’est, également, gardé de préciser si oui ou non son parti allait intégrer le gouvernement.

De son côté, le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a exprimé à l’issue de sa rencontre avec Essid, l’espoir de voir les nouvelles concertations aboutir à un consensus national sur la composition et le programme du gouvernement afin d’obtenir une majorité confortable au vote de confiance.

Quant à l’éventualité d’un changement de position du mouvement vers un soutien du gouvernement Essid, Ghannouchi a souligné que tous les scénarios sont possibles si l’on parvient à un accord sur la composition du gouvernement et son plan d’action.

Le directeur exécutif du mouvement Nidaa Tounes, Boujemaa Rmili, a expliqué que ces nouvelles concertations visent à sortir de l’impasse et à introduire des arrangements dans la composition du gouvernement.

Rmili a nié que ces concertations visent à remanier totalement le gouvernement sans écarter l’éventualité d’y apporter quelques modifications.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter