LIVE RADIO

Actualités : Sport

ligue

Ligue des champions d’Afrique: l’Etoile s’impose dans la douleur face à Al Ahly

L’ES Sahel s’est imposée dans la douleur face à Al Ahly d’Egypte (1-0), au terme d’un duel marqué par un grand engagement physique, face à un adversaire jouant à dix dès le quart d’heure de jeu, pour le compte de 1re journée de la Ligue des champions d’Afrique (Groupe B), disputé vendredi soir à Radès.
Accrochée au terme de la première période, la formation tunisienne prenait l’avantage à la 50 grâce à un joli but de Yacine Chikhaoui qu’elle a pu preserver jusqu’au bout.
Al Ahly perdait à la 13 les services de Ayman Achraf, expulsé après une faute comme dernier défenseur sur Maher Hannachi.
Malgré leur supériorité numérique, les Etoilés peinaient à prendre en défaut la défense adverse. Hormis une première bonne occasion de but, ratée à la 18 pars Chikhaoui qui expédiait le ballon au dessus des buts de Chinaoui sur une reprise glissante du pied droit, les protégés de l’entraîneur l’espagnol Carlos Garrido se heurtaientt à une solide défense d’Al Ahly.
Ils imposaient une certaine domination territoriale, mais stérile, d’autant plus que le jeu était haché avec un engagement à la limite de la correction des deux côtés.
Au terme de la cette première mi-temps, l’octuple champion d’Afrique, visiblement assez prudent en attaque en raison de son infériorité numérique, faisait la meilleur affaire en tenant en échec les Etoilés, évoluant loin de leurs bases en raison des travaux de rénovation du stade olympique de Sousse.
A la 50 l’ES Sahel débloquait finalement la situation en prenant l’avantage sur un superbe but inscrit par Chikhaoui qui contrôlait de la poitrine un centre dans l’axe penant de court Rami Rabiaa, adressé par Methnani, avant de tromper Chinaoui d’un tir bien placé.
L’équipe sahélienne, libérée, accentuait la pression sur la défense du club cairote. Plus menaçante, elle a failli sur sa lancée doubler la marque sur une reprise de la tête de Hannachi, détournée par Mohamed Chennaoui en corner.
Obligé de réagir, Al Ahly tentait de alors de porter le danger dans le camp adverse, notamment après l’entrée de Walid Azzaro, à la place de Shahat à l’heure de jeu, sans succès, d’autant que le gardien Achraf Kerir se montrait intretable face aux attaquants adverses.
L’engagement souvent musclé des deux clubs laissaient des traces avec le remplacement de Maaloul blessé, par Dieng, côté Al Ahly, et Chikhaoui aussi par Houssam Haj Hassen, côté Etoile.
Le jeu s’équilibrait en fin de rencontre. Les Ahlyouis pesaient de tout leur poids pour tenter d’égaliser mais palanquaient de réussite à l’image de Mohamed Majdi dont la puissante frappe passait à proximité du poteau étoilé (84).
Le club tunisien s’offrait un ultime rush dans les arrêts de jeu face à une défense dégarnie, mais laissait échapper l’occasion de conforter son avantage, Haj Hassan se montrant trop gourmand. Elle fait toutefois l’essentiel en décrochant une précieuse victoire en début de la phase de poule qui ne manquera pas de booster le moral du groupe qui aura à faire un long déplacement début décembre pour aller affronter FC Platinium, battu ce soir par les Soudanais d’Al Hilal (1-2) à Omdurman.

Formations
Etoile: Achraf Kerir, Mortadha Ben Ouannes, Zied Boughattas, Omar Konaté, Ammar Jemal, Wajdi Kechrida, Malek Baayou (Salim Boukhanchouche 81), Mohamed Methnani, Maher Hannachi, Yassine Chikhaoui (Houssam Haj Hassen 70), Anis Salto (Karim Laaribi 46).

Al Ahly: Mohamed Chennaoui, Ali Maaloul (Aliou Dieng 68), Ayman Achraf, Mohamed Henni, Rami Rabiaa, Amr Elsoulia, Mohamed Majdi, Ramadhane Sobhi, Houcine El Shahat (Walid Azzaro 60), Walid Souleymane (Mohamed Hany 31), Junior Ajayi.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter