LIVE RADIO

Actualités : Nationale

10703946_822610244438570_8046600685820590024_n

Mehdi Jomâa : interpellation de 1500 Djihadistes tunisiens en Syrie

Le chef du gouvernement, Mehdi Jomâa a évalué au nombre de 1500 les Djihadistes interpellés depuis le début de l’année exprimant la disposition de son gouvernement à empêcher que les jihadistes de retour en Syrie torpillent l’ultime phase de la transition, qui se traduira par l’organisation de nouvelles élections législatives et présidentielles en octobre et novembre prochains.

La Tunisie a fait état de menaces sérieuses pesant sur le processus électoral et même si l’étau se resserre sur ces éléments, elle demeure parmi les grands exportateurs de Djihadistes. Le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a affirmé récemment que 2500 tunisiens ont rejoint les rangs de l’EI (Etat Islamique en Irak et en Syrie appelé aussi Dech).

Dans une interview exclusive accordé à l’agence de presse Reuters, le chef du gouvernement tunisien, Mehdi Jomâa, a indiqué que les autorités sont parvenues à mettre la main sur 1500D jihadistes dont 500 comparaitront devant la justice ce mois-ci. Il a ajouté que le nombre de jihadistes en Syrie pourrait atteindre les 3000 personnes.

Il a mis en garde à ce titre contre le retour des jihadistes soulignant qu’ils pourraient constituer un noyau de Dech en Tunisie.

« C’est une inquiétude que nous partageons avec de nombreux pays de la région » a avancé Mehdi Jomâa insistant sur l’importance de la coopération étroite avec l’Algérie en matière de sécurité.

« Nous échangeons des informations avec notre voisin algérien qui nous permettent d’affronter ces groupes », a poursuivi le chef du gouvernement se félicitant du soutien des pays amis à la lutte contre le terrorisme et à la transition démocratique en Tunisie.

Suite des actualités

radio Rtci

Programmes et services

journaux

wideget-sport

Suivez notre page Facebook

Sondage

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de la Tunisie ?

Loading ... Loading ...

Newsletter